Single Blog Title

This is a single blog caption

Régate 505 – article de presse

Swiss open 505 par petits airs.

10 équipages sur les 19 participants de l’unique régate suisse de 505 avaient fait le déplacement de l’Allemagne et de la France. Si nos voisins germaniques venaient prioritairement du sud du pays, des concurrents français n’ont pas hésité à faire le chemin depuis Nice ou le Havre pour se mesurer à notre élite nationale.
Vendredi après-midi, le championnat a débuté par trois manches courues par un petit bisat de force 2. Lors de celles-ci la différence de niveau des équipages était flagrante. Alors que les premiers viraient la bouée sous le vent, les derniers enroulaient celle au vent.
Changement de décor samedi. Après une longue attente à terre et sur l’eau, devant les vents peu consistants et instables, le comité de course a dû renoncer à envoyer une régate.
Dimanche, une seule manche a pu être disputée, faute de vent. Cette quatrième manche permettait de valider la Swiss Open 505 2014.DSCN3191

DSCN3201
Cette série compte plusieurs équipages mixes. Dans le couple Jacot de Bevaix, c’est Caroline qui est à la barre et Philippe aux manœuvres. Pour eux, c’est une formule qui semble être gagnante puisqu’ils se sont distingués, cette année, sur le plan international en prenant une 2e place lors d’une manche de la Coupe d’Europe à St-Raphaël, un 3e rang au Championnat de France à Crozon en Bretagne et se sont classés 27e au Championnat de monde à Kiel parmi plus de 150 participants. A Grandson, ils terminent 2e à égalité de points avec le premier du classement, Bart Cédric/Grob Laurent de Bevaix et devant Stauffer Florien/Jacot Valéry de Neuchâtel.
Le comité de course du club de voile de Grandson a salué la bonne entente sur l’eau et à terre des acteurs de cette sympathique série et donnait rendez-vous aux navigateurs régionaux sur l’eau au printemps prochain.

Christiane Baudraz
Le 5 octobre 2014